Skip to content

L’humanisme multiculturaliste, un angélisme ?

décembre 9, 2010

Voilà un peu plus d’un an maintenant que nous assistons à un phénomène de nouvelle ampleur à travers toute l’Europe, peut-être tout l’Occident : une prise de conscience généralisée du peuple. Il ne pouvait en être autrement devant l’injustice de reléguer au rang de sous-citoyen les habitants de l’Europe tandis que les étrangers y sont accueillis à grand renfort d’aide et de logements. L’augmentation de la criminalité et de la délinquance devenue visible de façon évidente aux yeux de la plupart d’entre nous a un effet sur la prise de conscience. Les médias et le gouvernement ont tout intérêt à dissimuler autant que possible les conséquences dramatiques de leur politique multiculturaliste. Le lien a été établi entre immigration et criminalité, certains nieront cette affirmation cependant vérifiable en rapportant les faits-divers. les médias et le gouvernement se gardent bien de nous le signaler l’identité des délinquants et criminels mais depuis quelques années les fuites se font de plus en plus abondantes sur ce point et l’implication de l’immigration apparaît plus clairement.  De telles informations mettraient en évidence l’échec de la politique multiculturaliste et antiraciste. Le mensonge a les jambes courtes et les auteurs du mensonge se font rattraper tôt ou tard.

On pourrait d’ailleurs penser que la politique antiracisme n’est là que pour colmater la brèche ouverte du mélange des populations d’ethnies et de cultures et de religions différentes. A-t-on vu dans l’histoire un mélange de peuplades qui n’aboutisse pas à la destruction ? Un régime maintenu par un dictateur très puissant à la rigueur ? Une situation qui a causé la chute de l’Empire Romain ! Une situation qui a entraîné la guerre en ex-Yougoslavie. Aucune société multiculturelle n’a tenu le coup ou bien elle est une société ultra-violente. Le mélange multiculturel et multiethnique  aura tôt ou tard des conséquences catastrophiques dont nous voyons les prémices à l’heure où j’écris.

Seul espoir dans ce triste contexte, la prise de conscience généralisée de l’âme occidentale commençant à se répandre. Malheureusement cette lumière à nos esprits ne parvient pas à nous faire regagner notre liberté et pour cause : nous connaissons les problèmes mais continuons d’ignorer les solutions. Et pourquoi ignorons-nous les solutions et lesquelles ?

Le pacifisme, une erreur :

En raison de la situation très extrême il faut admettre des réponses… extrêmes ! Pauvres occidentaux qui avez été élevés dans la culture d’un pacifisme intransigeant et d’un humanisme sans condition, la bride et les menottes de votre éducation vous enferme dans une légèreté, une gentillesse et une douceur suicidaire. Je vous illustre l’attitude occidentale par l’image d’un homme très doux et très généreux qui voit sa femme et ses enfants attaqués par un malfrat. Il a les moyens de les défendre mais rechigne à le faire de peur de faire trop de mal au bandit. Voilà où l’on en est aujourd’hui. Alors le problème est connu mais ceux qui savent se terrent dans la paralysie, la peur du nationalisme, la peur de « l’extrême-droite », la peur de prendre un jour les armes, la peur des méthodes fortes, la peur d’endosser le rôle coupable de rejouer le rôle du méchant dans l’Histoire.

Il est notre droit le plus légitime de chasser de nos terres ceux qui n’y ont rien à faire et les violent. De tout temps, un peuple ou un royaume s’est ainsi protégé et s’est ainsi développé. Si vous ne comprenez pas cela, où est votre intelligence ? C’est à ce développement que l’on doit notre existence actuelle. Nous sommes une génération qui refuse la guerre, celle qui soutient son peuple et protège ses terres, qui refuse de se défendre au nom du « Plus jamais ça ». C’est un fait nouveau dans l’histoire de l’humanité et l’Occident déjà, commence à sentir l’odeur de putréfaction. Le corps n’abandonnera jamais ses défenses immunitaires. Vous, si ! Pure folie que voilà ! Par extension, après le refus de la guerre, c’est le refus des sanctions contre les malfaiteurs qui vient. On en connait les effets. Il ne s’agit pas d’une guerre sale, il s’agit de préserver notre culture, notre liberté et nos règles propres ainsi qu’un certain ordre et de préférence, un ordre juste. Je vous rappelle que les rapports humains, d’individus à individus, de peuples à peuples sont et seront toujours ordonnés par des rapports de force. Le fait de nier cette réalité est plus que mortel.

l’Ange Saint Michel est armé d’un glaive et se bat contre le mal. La notion d’angélisme occidental moderne s’est vidée de son essence guerrière pourtant nécessaire dans la tradition théologienne de maintient de l’équilibre entre les forces des ténèbres et celles de la lumière. La lutte est permanente, même dans l’au-delà en quelque sorte si l’on se place dans cette croyance.

L’angélisme, une aberration :

L’angélisme, c’est toujours l’angélisme : »aimez vos ennemis » et « tu ne tueras point » ainsi que « tendez la joue droite et souriez vous êtes filmé  » ont pris plus de place dans l’esprit occidental que la volonté de préserver les siens, les gens que l’on aime et les proches. En théorie, les occidentaux sont les membres d’une grande famille et devraient être solidaires. Ils appartiennent à des lignées très proches génétiquement. Que croyez-vous que puisse être le sens du mot « prochain » dans « aime ton prochain comme toi-même » ? Et vous la connaissez sans doute celle-là : « charité bien ordonnée passe par soi-même » ? Elle est un adage évident car on ne peut aimer autrui qu’en appliquant cet amour à soi-même et non au mépris de soi. Comment voudriez-vous aider les autres si vous ne vous aidez pas vous-même ? Comprenez que l' »angélisme » occidental commet une faute grave hors du bon sens et dont le résultat est inique. Il distribue aveuglément aux lointains et condamne sa propre famille. L’esprit occidental oeuvre dans le mépris de lui-même. Les autres peuples ont au moins le mérite de s’occuper d’eux-mêmes. Par quelle tendance suicidaire le peuple occidental se méprise-t-il autant ? Mes chers compatriotes, si vous avez cette prétention, cet orgueil de « faire le bien » autour de vous » apprenez à vous aimer en tant que peuple occidental. En tant que Français si vous êtes Français. J’aime mon peuple et ses gens et je voudrais lui accorder ma préférence plus qu’à tout autre. Par analogie, j’aime plus ma famille que mes voisins, j’aime plus mes voisins que des inconnus. Question de bon sens.

En réalité, ce que l’on appelle l' »angélisme occidental est une monstruosité d’égoïsme et je vais tâcher de vous en faire la démonstration. Pour comprendre cette démonstration, il faut déjà se situer dans la prise de conscience.

En accélérant l’immigration sur notre territoire on contribue de façon irresponsable à la substitution de notre population et à l’expansion de l’Islam qui est un véritable système totalitaire pour ne pas dire un fléau qui nous fera regretter la belle Europe. Europe qu’il est facile de mépriser tant que l’on bénéficie de ses facilités et de son confort. Qui a décrété que notre blancheur et notre esprit ne convenait plus ? On construit une Europe en haïssant les Européens de souches et ce paradoxe ne vous a jamais frappé ? Quel avenir cependant prépare-t-on à nos descendants ? De quelles terres hériteront-ils ? Oui, je l’affirme, il y a un geste esthétique dans l’angélisme, on « sauve les pauvres » de leur propre irresponsabilité à n’avoir pu ni su faire un monde meilleur chez eux, un chez-eux qu’ils fuient bien entendu. Ah qu’il est beau le geste ! Ah, est-ce cela « faire le bien » ? Mais ce bien là est aveugle aux conséquences qui sont multiples. Les angélistes sont certes « généreux » mais que font-ils après et comment assument-ils ? Même au paradis, si je puis me permettre l’image, il n’a pas encore été pensé d’héberger les damnés de l’enfer par « compassion » pour ces pauvres malheureux.  D’ailleurs, qu’en serait-il ?

Ces « bien-pensants » imposent aux populations l’admissions des millions d’immigrés sans leur demander leur avis ? Ils mentent aux populations dans le plus grands mépris de celles-ci en faisant passer leur geste pour de la bienveillance alors qu’ils dissimulent les effets désastreux dont je ne vous fais pas état dans cet article la liste étant trop longue. Ils n’assument plus la démocratie quand celle-ci réagit contre leur politique. Bien sûr, ils pensent, les angélistes, qu’il existe un paradis avec un Dieu qui les remerciera. Ils sont religieux dans l’âme les humanistes et veulent plairent à leur Dieu plutôt que de se préoccuper réellement du sort des autres car ils se fichent des conséquences. Ces humanistes savent aussi se parer d’arguments quand le désastre et ses origines deviennent trop visibles. Quand des viols  ou des agressions sont commis, maintenant que l’on ne peut plus taire l’origine des responsables de la plupart de ces crimes, ils opposent le fait que cela est une bonne chose car nous avons été esclavagistes, colonialistes et que nous sommes racistes. Bon sang ! Mais nous cumulons tous les défauts  !

Alors qu’une chose soit bien claire entre nous. Si vous voulez jouez les bienfaiteurs et autres bonnes âmes faites passer le sacrifice par vous-même et pas sur les autres or c’est ce que font précisément les angélistes, humanistes de tous poils. Ils vivent confortablement et ne subissent pratiquement pas ( pour le moment ) les conséquences de la politique multiculturelle et ce ridicule « vivre-ensemble » qu’ils nous imposent. Ces gens jouent les bons samaritains mais ils n’éprouvent aucune empathie.  Comment en arrive-t-on mépriser la victime d’un viol ou d’un crime odieux en lui remettant sur le dos la faute originelle de l’esclavagisme et du colonialisme ? Imaginez bien l’insulte portée à la victime en lui faisant porter une faute qu’elle n’a pas commise. Mais celui jugeant ainsi réagirait bien différemment si la chose lui était arrivée à lui ou bien à un membre de sa famille. Logique. En somme, ces personnes jettent sur le peuple autochtone un regard condescendant et n’ont aucun bon sens. Faudra-t-il qu’il leur arrive malheur à leur tour pour qu’ils ouvrent les yeux ? La tâche de « faire le bien » encore incomprise par beaucoup d’entre nous qui s’évertuent à la caricature plutôt qu’à donner un sens véritable à leurs actions, ne peut être confiée à de tels gens.

En premier lieu, il serait temps de se défaire d’une image trop caricaturée du « Bien » qui, certainement loin de la vérité, cause des désastres et annihile toute volonté et tout désir de se tenir debout et digne. Il serait temps de revenir à l’idée que le Bien se conforte dans une vie normale dans laquelle l’on s’occupe des siens, de son conjoint, de ses enfants, de ses affaires dans un chemin de vie modeste plutôt que d’y voir un sacrifice qui vous mortifie ou un détachement des choses de ce monde tuant tout désir et ainsi annihilant toute volonté et l’essence même de la vie. Revenons les pieds sur terre et soyons réalistes, le seul bien que nous soyons en mesure de faire aujourd’hui serait de sauver notre peuple ( pour les générations futures ) en réfléchissant sur les causes de sa mort programmée qui n’est pas une fatalité. Surtout, il est question de prendre notre courage et d’accepter d’endosser toutes les responsabilités qui nous incombent pour sauver notre peuple quand bien même celles-ci seraient terribles à prendre. Je crois que beaucoup d’entre nous ne sommes pas encore conscient de la situation tragique dans laquelle nous sommes empêtrés. Une situation que nous avons laissé s’installer au nom de l’humanisme, du pacifisme, des droits de l’homme et j’en passe.

Plus l’on reportera au lendemain notre responsabilité de reprendre notre destin en main, plus les solutions qui nous resteront seront tragiques.

L’Eugéniste

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :