Skip to content

Avec ou sans Marine Le Pen

mars 12, 2011

Le sort des Français est déjà scellé. Il est scellé par leur choix de conserver l’actuel gouvernement. Comme l’indiquent les sondages, même s’ils ne sont qu’un vague aperçu de la réalité, une majorité de votants restent encore hostiles aux idées de Marine Le Pen. De tels résultats pour la présidente du Front National au premier tour ne lui laisserait aucune chance au second. A la suite de cet avertissement symbolique, la France opérerait un retour à la case départ reprenant la même famille politique. Nous savons pourtant les piètres résultats de l’actuel gouvernement et nous pouvons d’ores et déjà mesurer les conséquences de son maintient au pouvoir à plus long terme. Bien que j’adhère aux idées politiques du Front National, je ne veux pas en faire ici la promotion. Je veux juste dire qu’elles représentent la seule force d’opposition viable dans le sens où la dangerosité de l’actuel gouvernement dépasse l’entendement et que le Front National ne saurait être pire d’autant qu’il propose deux choses très justes :

  1. Faire machine arrière d’une politique suicidaire qui met le pays en déroute.
  2. Rendre le bien à ceux à qui il appartient c’est à dire rendre les Français prioritaires en France.

Si Marine Le Pen ne garantit pas un sauvetage du pays en déroute, il est vrai que sa politique et ses propositions ne sauraient être plus dangereuses que celles des politiques actuellement mises en place. L’ignorance et l’aveuglement,  le jeu d’autruche des Français ne leur permet pas de réaliser ce qui est en train de se passer et la dégringolade que nous entamons. Une véritable tiers-mondisation de l’Europe toute entière.

La culpabilité, voilà le point sensible des Français. Voilà les cordes sensibles sur lesquelles jouent ceux qui essaient de nous perdre. Ne vous inquiétez pas, ils y parviennent sans talent et sans subtilité mais ils y parviennent. Dans un esprit qui se veut pur de toute mauvaise action et dont la jauge unique est la culpabilité, le jardinier décide de ne pas ôter les mauvaises herbes de son jardin. Mais en réalité, il oublie que l’inaction et la non-décision constituent aussi un choix et que ce choix sème quelque chose, quelque chose qui aura des conséquences. Devrais-je souligner que cette  culpabilité s’articule autour du fervent égoïsme qui voudrait que l’on ne se salisse pas les mains pourvu que d’autres le fassent. Certains, au fond croyants, espèrent peut-être qu’ils se présenteront devant un Saint Pierre et seront tout de blanc immaculé. Mais l’Histoire ne fonctionne pas ainsi. Il faut sauver sa femme, ses gosses, son peuple, sa terre et cela coûte que coûte.

On récolte ce que l’on sème.

Nous commençons seulement à en percevoir les effets dont je ne vous dresse pas la liste et ce n’est qu’un début vers le tragique dénouement. Les Français associent donc le seul mouvement populaire aux erreurs de l’Histoire, au fascisme, au nazisme, à la collaboration parce qu’ils ont non seulement une lecture médiocre de l’Histoire déformée par leur pairs mais de fait ils ne veulent pas prendre la responsabilité d’avoir été « les méchants » de l’histoire. La manipulation médiatico-politique de cinquante années de gauchisme intégral a joué son rôle. Remarquez à quel point dans les médias l’association entre nazisme ou fascisme et Front National est systématique. Même si elle n’est jamais démontrée ( d’ailleurs elle n’est pas démontrable ) elle agit de manière pavlovienne sur les esprits. De la même façon, les solutions proposées par Marine Le Pen sont discréditées systématiquement par la classe politique alors que celles-ci n’ont jamais été expérimentées et sembles plausibles voire la seule voie de salut comme la fin de la loi Rothschild ou la sortie de l’Euro et si possible de l’Europe. A l’évidence, nous ne pourrons jamais entreprendre aucune mesure tant que nous serons sous le joug de cette Europe qui nous mine. C’est cette Europe elle-même et notre absence de souveraineté qui en découle qui créent les appels d’air de l’immigration, qui pèsent sur notre pouvoir d’achat, entretient le dénigrement de nos cultures et nos identités en prônant le multiculturalisme, éliminent les frontières, appauvrissent la France de ses entreprises et de ses emplois. La liste est longue mais de toute façon nous n’avons rien à perdre à nous échapper de cette Europe-là. Aucune action politique raisonnable ne pourra être menée tant que nous ne nous appartenons pas. Les Français se sentent bien dépossédés de leur propre pays et ce n’est qu’un début. Par contre la classe politique qui critique le Front National qu’il disqualifie et l’accuse de tous les vices alors qu’il ne l’a jamais vu à l’oeuvre, devrait regarder la poutre qu’elle a dans l’oeil avant de s’en prendre à la paille de celui de son voisin. Jamais nous n’avons vu un monde aussi  corrompu d’octrois de privilèges démesurés et d’écrasement des peuples et négligence de leur sort. Jamais le mensonge et les contradictions sans compter les absurdités proférées n’ont été aussi abondants. On se croirait dans l’Union Soviétique. Ces individus vivent dans le déni total des réalités et plutôt que d’admettre leurs erreurs, ils enfoncent le clou. A la vérité, ils n’ont pas réussi à opposer d’arguments valables à Marine Le Pen pas plus qu’ils n’ont réussi à démontrer la non fiabilité de ses propositions. Ils se contentent de dire mais dire… il faut démontrer et argumenter. C’est pour cette raison qu’il ne leur reste que le dénigrement grossier de leur adversaire qui n’a en l’occurrence pas plus l’étoffe dictatoriale que ne l’ont les actuels dirigeants. Mais les Français comprennent-ils cela ? Les dirigeants ont peur de Marine Le Pen. Savez-vous que le mensonge pâlit devant la vérité car cette dernière est toujours et de loin reconnaissable.

Le destin de la France est scellé car les Français n’éliront pas la seule représentante d’un mouvement populaire. Je n’ai pas de certitude quant à l’application de ses propositions et encore moins de ses résultats mais le risque en vaut la chandelle car son mouvement est aux antipodes de ce qu’est le bloc mondialiste UMP-PS-Verts et autres tartuffes de la politique. Mais après tous les relevés concernant la situation sociale, politique, économique, éducative et sanitaire du pays tant de gens encore font le choix de ne rien modifier.  « Pourvu que rien ne bouge ». Autre que la culpabilité qui mine l’action des Français, une classe plus favorisée se montre d’un égoïsme mortel tant que les problèmes ne l’atteignent pas directement.

Culpabilité ( égoïste ) d’un coté, égoïsme ( coupable ) de l’autre, nous sommes mal barrés. Voilà les émotions qui dirigent actuellement les décisions démocratiques des Français. C’est pour cette raison que nous allons subir la poursuite de notre actuelle politique pour la période 2012 – 2017. Qui se rend compte, par exemple, que cette classe politique dont les erreurs ne se comptent même plus, loin d’assumer ses fautes, s’acharne sur le risque d’avènement de Marine Le Pen ? C’est actuellement leur seule préoccupation véritable. On en vient même à remettre en question la légitimité du Front National. Où est la démocratie si l’on se moque de cette partie du peuple Français ? Beaucoup de Français voudraient ne pas voir le danger et diront que nous traversons une petite crise. Il y a au moins un braquage par jour aujourd’hui en France. Le saviez-vous ? J’ai dit « au moins ». Et si vous le savez c’est grâce à Internet car les médias se seraient bien gardés de le révéler. C’était comme cela dans les années quatre-vingt ? Là encore, jamais il ne vient à l’esprit des soi-disant analystes de l’information que la montée de « l’extrême droite » est le fait d’une dégradation du paysage politique, social et économique. C’est comme le racisme ou l’islamophobie dont nous sommes constamment accusés. Personne ne va jamais voir s’il y aurait d’éventuelles raisons à ce qu’on en arrive là. Personne ! Et les asiatiques, nous n’en entendons jamais parler. Personne ne les déteste. S’est-on demandé pourquoi ? Serait-ce parce qu’ils ne nous posent aucun problème et qu’il est préférable de ne pas trop le crier sur les toits sinon cela révélerait au grand jour que le racisme dont on nous affuble les oreilles  n’est pas la détestation de la couleur de peau mais bel et bien une réaction face à certains comportements.

Perspectives pour l’avenir ?

Que MLP ne devienne pas présidente du pays en 2012, cela nous assurera que le Pays entamera sa chute vertigineuse dans la période 2012-2017. Si Marine Le Pen ne passe pas, cela pourrait cependant être une aubaine et peut-être la voie d’un salut plus violent, plus radical. Personnellement je préférerais qu’elle prenne les rênes du pouvoir, au moins pour lui laisser la chance et par là-même, nous laisser la chance aussi de nous relever où ne serait-ce que de la voir à l’oeuvre et se faire une idée. Comment se permet-on de la juger et quelles oeuvres jugent-on alors que celles-ci n’ont pas encore eu lieu. Mais je me rassure, les Français ne sont pas dupes.

Peut-être dois-je accepter l’idée que les esprits n’ont pas encore mûrit suffisamment et qu’il faudrait que la prise de conscience se généralise vraiment au sein des Français pour entamer un changement de pouvoir ? Pourquoi je dis cela ? Parce que si nous forçons le changement de pouvoir par un coup d’Etat, une partie des Français y serait hostile et ne réaliserait jamais sa portée. Cette division fragiliserait le nouveau pouvoir. Peut-être dois-je aussi accepter l’idée que si les Français ne réalisent pas la situation ou bien qu’ils se montrent impuissants ou passifs, ils mériteront leur sort et que leur perte ne sera que justice. Cela me signifie qu’il faut attendre d’atteindre ce seuil critique du réveil d’un peuple. C’est notre grande épreuve. Si nous échouions à cette épreuve c’est que nous n’en valions pas la peine. Le bonheur sur terre ne sera pas pour nous et ce serait juste.

Maintenant, si Marine ne passe pas, voilà ce qu’il risque de se produire mais je ne suis pas spécialiste, je formule des hypothèses qui n’appartiennent qu’à moi. La situation va continuer de se dégrader en rentrant progressivement dans des phases nouvelles constitutives des étapes d’une décomposition inéluctable de la France et il en ira de même pour l’Europe. L’aboutissement en sera le chaos. A chaque nouvelle étape nous franchirons un palier critique donnant lieu à des situations qu’aujourd’hui encore nous ne sommes pas en mesure d’imaginer. Chaque nouvelle étape fera aussi monter en intensité les problèmes que nous connaissons. La paupérisation, la surpopulation allogène, la criminalité outrancière, la confrontation culturelle et religieuse et ses pressions plus virulentes, Le développement des guerres larvées en guerre civile, le remplacement de nos commerces ( en cours ) et de notre économie par les commerces et l’économie détenue par les peuples allogènes, les fuites vers l’étrangers ou vers les zones les moins touchées  vont redistribuer les cartes et provoquer un séisme de grande envergure. Les différentes populations se sépareront en enclaves et le pays sera morcelé. Il est beau le multiculturalisme. De nouveaux éléments très négatifs que nous ne soupçonnons pas vont apparaître. Parallèlement, cela devrait accélérer la prise de conscience de la population autochtone. Cette prise de conscience devrait certainement se généraliser abandonnant toutes les velléités de l’idéologie humaniste et antiraciste mondialiste bien fragilisée depuis quelques temps. Nous commençons à faire le constat que cette idéologie ne tient pas debout et qu’elle innove dans l’histoire de l’humanité. Cette prise de conscience portée par une majorité est nécessaire pour franchir le pas suivant qui pourrait, quant à lui, ne pas avoir lieu. Le point de rupture !

Le point de rupture. Il s’agit du seuil critique où la prise de conscience virera naturellement  à l’explosion de colère ou à l’action révolutionnaire renversant le gouvernement. S’il veut rester, il subira de plein fouet les conséquences de son échec comme en 1789. Je m’en frotte les mains par avance. Il vaudrait mieux qu’il cédât le pouvoir. Ce seuil critique ne pourra malheureusement se produire que sous le coup d’un évènement de grande ampleur, une sorte de cataclysme. Ce sera l’évènement déclencheur. Mais il faudra le soutien de force de police et des forces militaires car si ceux-ci ne sont pas absorbés par la prise de conscience ils s’opposeront au peuple. Le peuple ne pourra emporter aucune guerre ni faire aucune révolution s’il n’est pas armé, si les forces policières s’opposent à lui. Il existe donc un petit espoir pour un vif retour en arrière mais cet espoir semble tout de même assez compromis. Sans cette force vive de la révolte, nous serons happés par la mondialisation, l’islamisation et l’immigration surpeuplante, tiers-mondisante que rien n’arrête vraisemblablement. En réalité beaucoup d’éléments laissent penser que vers la deuxième moitié du XXIème  siècle, nous effectueront un retour progressif vers le néolithique, je vous dirai pourquoi. Non je ne plaisante pas. Vous vous en fichez puisque vous ne serez plus de ce monde. « Après moi le déluge ». Nous avons une responsabilité majeure sur notre descendance et les générations futures et j’espère de tout mon coeur que nous aurons à rendre des comptes dans l’au-delà pour la façon dont nous aurons laissé pourrir la situation. Le jardin que nous cultivons, nous le cultivons pour demain et nous avons devoir de le rendre meilleur.

En 2012 le peuple va ainsi définitivement sceller son destin en gardant les mêmes. Il est peu probable qu’il en soit autrement mais ce qui est certain c’est qu’avec ou sans Marine, le peuple Français finira par avoir sa prise de conscience généralisée et sa réaction violente pour un soulèvement sans précédent. Un soulèvement d’une violence d’autant plus importante que l’on aura laissé la situation s’enfoncer. Je ne vous cache pas les larmes et le sang qui seront versés d’ici là pour qu’on en vienne là. Un climat de guerre civile pèse sur nos têtes. J’ose croire comme je l’ai écrit dans mon précédent article, que les Français se réveilleront et réagiront. Il ne nous reste plus beaucoup de temps.

L’Eugéniste

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :