Skip to content

REFLEXION

juin 10, 2011

Après une certaine absence de ma part, pour mes rares lecteurs en raison d’une longue hésitation à poursuivre ce blog, j’arrive à cette reflexion.

Les opinions sont diverses et chacun de nous ancré dans ses opinions les plus personnelles se positionne avec entêtement. Rien, plus rien ne le fera changer d’avis. Il n’y a que les indécis qui restent faciles à entraîner dans un sens ou dans l’autre. Nous sommes obtus dans notre vision du monde sans comprendre que notre nature humaine et notre faiblesse intellectuelle ne nous permet pas d’accéder à la vérité pure. Le pire, c’est nous croyons chacun de notre coté, détenir cette vérité ( certains sans jamais avoir réfléchi à rien, juste en adoptant les paroles ). Pourtant, à bien y regarder, nous portons une « vérité » bien différente pour chacun de nous. Toutes ces « vérités » vont vouloir se confronter. Il est inutile de vouloir convaincre l’autre par notre désir de lui apporter notre « vérité » tandis qu’il chérit soigneusement sa propre « vérité ».

Mon blog ne cherche pas à convaincre ceux qui sont déjà convaincus d’une autre version de la vérité. Mon blog ne peut prétendre apporter une quelconque vérité. Je ne m’appuie que sur les contradictions des uns et l’infamie des autres ( pertes de biens intellectuels et moraux comme, par exemple la perte de l’égalité entre l’homme et la femme dans la mesure où je considère cet acquis comme un bien selon ma propre version de la vérité. )

Objectivement, ce qui est observable, sans considérer ( faisant abstraction de ma propre version de la vérité ) la raison plus dans un camp que dans l’autre, une certaine religion, l’Islam, est en train de prendre possession de tous les terrains physiques et intellectuels, politiques et moraux, avec la collaboration de toute une classe politique et intellectuelle d’une manière évidente ( lâcheté, faiblesse, fourberie ? ).

Ce serait de la pure philosophie de ma part que d’inscrire la réalité du monde selon cette version :  » les rapports entre les êtres vivants de la nature sont exclusivement des rapports de force  » et par extension : » les rapports entre les hommes s’établissent sur des rapports de force « . Ou bien l’on peut aussi dire : » Les rapports entre les hommes ne sont régis que par des conflits d’intérêt et que ces conflits se résolvent sur la raison du plus fort « .

Du moins, l’Histoire, quand on la connait semble donner raison à cette affirmation et cela jusqu’à une époque très proche de la nôtre. Pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ? L’homme aurait-il brusquement évolué ?

D’autres que moi sont tentés de croire que les institutions et les gouvernements reposent aujourd’hui sur des politiques humanistes « donc » humaines et qu’elles gèrent de façon très juste ces rapports de force, ces conflits d’intérêt en omettant que ces institutions, ces dirigeants, en haut de la pyramide peuvent amener toutes les choses à la faveur de LEURS intérêts et que le résultat n’en saurait être que médiocre.

La transformation du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui et qu’à la quasi unanimité nous reconnaissons pour être un échec croissant, nous révèle bien que ces dirigeants et ces institutions sont soient incompétents, soit dangereux pour l’humanité.

Malgré tout et à mon grand désespoir, je n’ai pas les moyens de prouver à l’ensemble des Occidentaux le grand danger qu’ils encourent et la grande perdition suicidaire vers laquelle ils tendent. L’Occident s’effondre avec ses valeurs, avec sa grandeur passée car l’Occident s’oppose à lui-même dans un désamour mortifère, criminel. Une haine de soi dont peu d’entre nous réchapperons.

Les temps qui viennent seront probablement cataclysmiques et mettront un terme à tous les siècles de guerre, de souffrance, de travail, d’invention et de progrès pour un nouveau moyen-âge ou une période plus barbare encore.

Cela, je ne le déplore plus. C’est le choix de la plupart d’entre nous dans nos oppositions maladives, dans notre incapacité à nous mettre d’accord et dans notre incapacité à voir les évidences et ouvrir les yeux sur la réalité. En somme, nous sommes responsables de notre malheur futur et de celui de nos descendants. Notre paiement sera terrible mais juste.

Maintenant, j’admets que j’ai pu me tromper complètement sur tout. Cette idée ne me dérange pas. Elle me ferait beaucoup plaisir, au contraire. J’aurais été ridicule et le monde sera sauf. Je vous prie simplement de ne pas me juger sur mes opinions, rien ne vous le permet.

Aucun d’entre nous ne peut prétendre connaître la vérité et bien souvent les croyants oublient qu’ils croient et prétendent injustement qu’ils savent. Les philosophes ont la certitude de leur position mais eux aussi oublient qu’ils croient d’une certaine façon. Alors voilà ce que je vais dire : Je ne sais pas si j’ai raison ou bien tort ( ma petite idée je la garde pour moi ) mais sachez une chose, que vous soyez de gauche ou de droite, rattaché à l’idéologie humaniste multiculturaliste ou nationaliste comme moi, la vérité que nous croyons sera mise à l’épreuve de la réalité. Bientôt. Les autruches ne pourrons plus se cacher la tête dans la terre. La réalité nous apprendra qui avait raison et qui avait tort.

Puisque les opinions divergent tant, il ne nous reste plus que d’attendre.

L’Eugéniste

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :